fr / en

Nai No Kami ("essa hoisa")

Nous avons utilisé une machine à laver comme ‘shake table’, un dispositif utilisé pour simuler des tremblements de terre, et un Kamidana (petit autel japonais entretenu pour protéger la famille de toutes sortes d’aléas) comme une maquette de temple Shinto. Nous avons fixé celui-ci sur la machine, et un peu comme on peut le faire avec un Mikoshi (temple portatif utilisé durant certains festivals pour déplacer une déité d’un temple à un autre, secoué par les porteurs pour amuser et contenter le kami), nous l’avons fait vibrer au rythme du lavage. Nous avons tenté de le peindre aux couleurs traditionnelles faisant de notre mieux pour ajuster nos gestes aux tremblements.

La lessive est une tâche quotidienne qui peut évoquer certains rituels Shinto, tandis que la forme circulaire du tambour rappelle les cycles de la terre. Lessive et rituel pour honorer une déité répondent tous deux à une routine, et doivent être effectués régulièrement. Comme le Kamidana doit être placé au dessus de la tête - dans un monde où rien d’autre ne doit l’être pour éviter tout risque de chute d’objets en cas de séisme - nous l’avons placé sur le sèche-linge, en activité durant l’exposition.

<

mosaic